SOBAC - Rentabilité - Fertilité - Autonomie - Qualité - Environnement - Technologies Marcel Mézy - Bactériosol / Bactériolit - Solutions naturelles pour l'agriculturewww.bacteriosol-sobac.com - Englishsobac.de - Deutsch
NORMANDIE - Calvados
Témoignage d'Alain Plainfossé
Alain Plainfossé
Haras de Manneville à Banneville-la-Campagne
Elevage de 90 chevaux pur-sang pour la compétition
140 ha dont 105 de prairies
Utilisateur depuis 2009
“ Des poulains soudain plus précoces ”

Au haras de Manneville, Alain Plainfossé a toujours été à l'écoute des progrès scientifiques et technologiques en matière d'élevage équin. Il y a quatre ans, il a commencé à travailler avec la Sobac et dresse aujourd'hui un bilan positif tout à fait satisfaisant et prometteur de son expérience.

J'ai découvert la Sobac lors de la visite d'un élevage de chevaux de selle dans la Manche en 2008. J'en avais visité plusieurs ce jour-là et l'un d'eux m'avait particulièrement étonné par la qualité de ses herbages. Ils étaient visiblement plus beaux qu'ailleurs. J'ai demandé au propriétaire comment il préparait ses herbages et c'est ainsi qu'il m'a parlé de la Sobac que j'ai alors contactée.

Je pense qu'à cette époque j'étais au bout de mon histoire avec le chimique. Je n'étais pas vraiment satisfait des engrais traditionnels qui étaient très chers et ne semblaient pas améliorer nos herbages pour autant. Nos dernières analyses de terre avaient en effet révélé que le sol était saturé à tous les niveaux et à partir de ce moment-là, j'ai perdu confiance dans les techniciens et autres vendeurs d'engrais. Nous avons donc décidé d'arrêter les engrais chimiques et de fertiliser toute la surface avec Bactériosol®. Nous avons aussitôt constaté que le coût global des apports extérieurs destinés aux sols avait diminué de moitié par rapport au « chimique », ce qui n'est pas négligeable dans le contexte actuel.

Dès la première année, en 2009, j'ai pu apprécier la différence. La terre s'est visiblement débloquée et les prairies sont apparues plus belles et plus propres avec une flore plus riche que précédemment.

Habituellement, les juments restées en pâture pendant tout l'été avaient besoin quotidiennement à partir de juillet d'un complément en grain pour ne pas prendre le risque de les voir perdre de l'état. A partir de 2010, nous avons dû cesser cette distribution car les juments devenaient trop grasses montrant que l'herbe de nos herbages était devenue plus riche et nourrissante. Ce fût aussi une autre forme d'économie tout à fait appréciable sur notre budget “aliments”. Nous continuons néanmoins nos apports en vitamines et minéraux. L'amélioration de nos herbages était devenue tellement évidente que je n'ai pas résisté au plaisir de faire des photos de nos paddocks. Les parcelles sont devenues plus propres, plus homogènes et l'herbe y est plus fournie, plus dense. Il n'y avait quasiment plus de rumex ni de chardons.

Nous étions déjà très en pointe dans notre élevage mais cela montre qu'il y a toujours des choses à améliorer. A propos de ce qu'on peut appeler la première génération Sobac, sur 17 poulains élevés dans ces paddocks, 16 d'entre eux ont débuté en course à l'âge de deux ans dont plusieurs avec de remarquables succès. Un tel taux de précocité n'existait pas chez nous avant et ça nous a interpellés. C'était sûrement la preuve qu'à deux ans ces poulains avaient déjà tous un organisme assez solide pour courir.

Nous sommes à notre quatrième saison avec la Sobac, et je pense que les économies réalisées sur le traitement des sols sont de l'ordre de 50 % mais le plus important est l'amélioration qualitative réellement avérée de nos herbages, sans parler de l'aspect écologique qui nous concerne tous. On parle de plus en plus du procédé Sobac dans le milieu de l'élevage du cheval et de nombreux éleveurs sont déjà utilisateurs ou ont l'intention de passer au Bactériosol®. J'ai aussi été contacté par des éleveurs irlandais qui semblaient intéressés, laissant supposer que, probablement, ils n’étaient pas pleinement satisfaits de leurs méthodes d'amendement actuelles »
.

ÉLEVEURS EQUINS





“ Les parcelles sont devenues plus propres, plus homogènes et l'herbe y est plus fournie, plus dense. Il n'y avait quasiment plus de rumex ni de chardons. ”

Sites SOBAC : SOBAC Entreprise - SOBAC Agriculture - SOBAC Jardin - SOBAC Collectivités

© SOBAC - TECHNOLOGIES MARCEL MEZY™ - BACTERIOSOL® / BACTERIOLIT® - tous droits réservés - 2011-2015 - Mentions légales